Bienvenue

Nous chargeons le contenu, donnez-nous une seconde. Cela ne prendra pas longtemps!

viagra
kamagra
viagra generique
app-mobile

L’importance d’une bonne hygiène de vie

Commencer un traitement ciblant la dysfonction érectile avec Viagra n’est pas toujours la seule solution pour retrouver ses capacités érectiles. Les troubles de l’érection sont causés dans 80 % des cas par des pathologies relativement graves qu’il faut commencer par découvrir et stabiliser. C’est le cas du diabète par exemple, de l’hypertension ou encore des troubles neurologiques. Ce n’est qu’au médecin de décider si un traitement contre les troubles de l’érection est indiqué dans votre situation, et c’est à lui d’adapter votre dosage par rapport à vos autres médicaments. Mais en plus de cela, la question de l’hygiène de vie est absolument primordiale.

Une bonne hygiène de vie en complément d’un traitement

Avec tant de mauvais comportements pouvant avoir une influence très néfaste sur la fonction érectile, il est impensable de commencer un traitement sans changer certaines de ses mauvaises habitudes au passage. Il a été prouvé qu’en changeant leur hygiène de vie, des hommes récupéraient/amélioraient leur fonction érectile, parfois même leur libido et leur désir. L’hygiène de vie n’est pas à sous-estimer dans les troubles de l’érection, surtout quand on sait que les troubles de l’érection sont généralement causés par des dégâts sur le système vasculaire du patient. Les facteurs de mauvaise hygiène vie impactant le système vasculaire ne manquent pas, il est donc assez facile et peu couteux de prendre en main les premiers pas du traitement de sa dysfonction érectile en changeant seulement quelques mauvaises habitudes dont voici une liste non exhaustive :

  • Mauvaise alimentation et obésité : Une mauvaise alimentation, non équilibrée, favorise les facteurs de risque liés au diabète et au cholestérol, avec ce que cela implique d’effets néfastes sur les artères (dégradation, dépôts graisseux et durcissements). Des troubles érectiles sont également notés chez les patients en surpoids ou en obésité.
  • Alcool et tabagisme : Voici un duo de mauvaises habitudes particulièrement néfaste pour le système vasculaire, ajoutez à cela un problème de santé déjà existant et vous avez un cocktail explosif. Le tabagisme multiplie les risques de développer des troubles de l’érection. D’après certaines études, les risques sont multiples par 27 pour les fumeurs et par 11 pour les anciens fumeurs ! Le tabagisme multiplie les effets négatifs bien connus des maladies coronariennes et de l'hypertension sur la fonction érectile. L’alcool favorise également l’hypertension via le durcissement des vaisseaux et artères, et il est prouvé que les risques sont proportionnels à la quantité d’alcool consommée.
  • La sédentarité : Le manque de sport et d’activité physique est un autre facteur aggravant. Il est prouvé que les sportifs ont bien moins de troubles érectiles que les non-sportifs. La pratique d’un sport améliore la circulation sanguine, fait travailler les artères, a une action positive sur le cholestérol, oxygène le sang, etc. Le sport a donc une action très positive sur le système vasculaire, favorisant des érections de qualité, mais prévient également les facteurs de risque de certaines maladies comme le diabète, l’hypertension, etc. Le sport permet également de lutter contre le stress (pouvant causer des troubles de l’érection d’origine psychogène), l’obésité ou le surpoids. Son importance est comme vous le voyez capitale.
  • La drogue : Et il ne s’agit pas seulement des drogues dures, mais de toutes les drogues, même des drogues douces dites récréatives comme le cannabis. Même si les effets peuvent varier d’une personne à l’autre (certains voient une amélioration de leur vie sexuelle dans l’utilisation de cannabis), à long terme, les effets sont toujours négatifs. Diminution du désir et de la libido, baisse de la fréquence des rapports, rapports douloureux, dysfonction érectile, diminution de l’excitation, éjaculation précoce, impossibilité d’atteindre l’orgasme, les effets néfastes du cannabis sur la sexualité ont été démontrés. Rappelons également que le cannabis est une substance illégale.

Commencer un traitement

En plus des mesures visant à améliorer votre hygiène de vie pour diminuer les facteurs de risque des troubles de l’érection, il est possible que votre médecin vous prescrive des médicaments pour traiter votre dysfonction érectile.

Une meilleure hygiène de vie additionnée à un traitement contre les troubles érectiles a de grandes chances de vous permettre de retrouver votre fonction érectile et donc votre vie sexuelle. Mais le point le plus important à connaitre, c’est que ces médicaments ne sont que des facilitateurs d’érection. Ils ne causent pour ainsi dire pas d’érection directement.

Avant de commencer un traitement contre les troubles érectiles, il est important d’avoir mis un nom sur votre trouble. Si vous n’avez pas envie de faire l’amour, si vous vous sentez trop stressé, anxieux ou fatigué, le médicament n’aura pas le moindre effet. Les médicaments comme Viagra ne sont efficaces que si le patient désire faire l’amour, qu’il est excité et stimulé sexuellement.

Il n’existe pas de remède miraculeux

Si l’homme n’est pas en état psychologique de faire l’amour, le médicament n’aura donc aucun effet. Il existe de nombreuses raisons psychologiques pour lesquelles un homme pourrait ne pas avoir envie de faire l’amour, ou qu’il serait trop trouble pour y arriver. Souvent, ces troubles deviennent de vrais cercles vicieux. L’homme a peur de ne pas avoir d’érection, résultat ? Il est tellement stressé et concentré là-dessus qu’il n’arrive effectivement pas à en avoir. Trop stressé par son quotidien, trop bouleversé par un évènement, trop fatigué à cause du travail, pas assez stimulé par sa compagne…

Même si les médicaments n’auront aucun effet dans ce type de cas, une bonne hygiène de vie reste tout aussi indispensable que pour les troubles organiques, et pourrait même résoudre le problème.

Quand le traitement échoue, l’hygiène de vie peut l’emporter

Bien que tous les conseils que vous avez pu lire plus haut ne s’appliquent pas aux troubles de l’érection organiques (leur application reste recommandée pour votre santé), plusieurs points liés à l’hygiène de vie restent parfaitement valables et conseillés.

C’est par exemple le cas du sport, qui est un excellent moyen d’évacuer la pression et le stress, de se changer les idées, de se détendre, etc. C’est aussi un moyen de lutter contre la routine, voire de partager une activité avec sa compagne. En plus du sport, l’homme peut pratiquer une activité relaxante, comme le yoga par exemple. Nous pouvons également citer l’importance du sommeil. Les hommes surmenés et fatigués peuvent développer des troubles de l’érection, faire en sorte de passer des nuits de sommeil complètes et reposantes est primordial.

Back to top