Bienvenue

Nous chargeons le contenu, donnez-nous une seconde. Cela ne prendra pas longtemps!

viagra
kamagra
viagra generique
app-mobile

Causes des troubles de l’érection

Il existe de nombreuses causes pouvant expliquer les troubles de l’érection, et elles se séparent en deux grosses catégories. Premièrement, les troubles érectiles d’origine organique. Liés au corps et la santé de manière générale. Ils représentent 80 % des cas de troubles érectiles et peuvent être traités avec Viagra par exemple. Enfin, la seconde catégorie de troubles érectile est celle des troubles psychogènes (psychologiques). Contrairement aux clichés, cette catégorie ne représente que 20 % des troubles de l’érection et ne nécessite pas le même traitement.

Les traitements ne peuvent traiter les troubles psychogènes

Bien qu’on pense souvent le contraire, les troubles érections d’origine psychogène (psychologiques) ne représentent en effet que 20 % de tous les cas de troubles érectiles. Il s’agit malgré tout de vrais troubles érectiles, d’autant qu’ils ne peuvent être réglés que par le patient lui-même. Tout comme chez les hommes souffrant de troubles de l’érection organiques, les troubles psychogènes peuvent empêcher d’avoir la moindre érection, ou elle pourrait ne pas durer assez longtemps pour commencer et terminer un rapport complet. Voici une liste non exhaustive de causes psychogènes :

  • Stress : Il peut être ou non lié à la sexualité, mais dans tous les cas, l’action néfaste du stress est bien réelle. Qu’il s’agisse de problèmes personnels, d’une rupture, de la perte d’un être cher, de la perte d’un emploi et bien d’autres, tout cela peut couper toute envie à l’homme de faire l’amour, ou l’empêcher d’être assez concentré, et donc, assez impliqué et excité.
  • Les craintes liées à la performance ou à l’érection : De véritables cercles vicieux. L’homme a peur de ne pas avoir d’érection, de ne pas avoir une érection assez dure, de ne pas être assez performant, de ne pas durer assez longtemps avant l’éjaculation, et c’est justement ce qui peut se produire. L’homme est tellement concentré sur ses craintes qu’il n’arrive pas à assurer sexuellement et ses prises craintes se réalisent, alimentant d’autant plus le trouble de l’érection.
  • Problèmes relationnels : Des problèmes au sein du couple comme une mauvaise communication, de la jalousie, des conflits réguliers, etc, peuvent favoriser l’apparition d’un trouble de l’érection psychogène. Une vie de couple perturbée ou absente peut empêcher le désir de l’autre de se créer. Un mauvais comportement de la partenaire peut aussi être lié. Par exemple, un comportement négatif envers les performances de l’homme, l’attente de trop grandes performances, une attitude critique continuelle, une absence de sollicitation érotique et bien d’autres facteurs peuvent faire que l’homme développe un trouble érectile.
  • Et bien d’autres : La peur des femmes, une aversion pour la sexualité, une éducation trop stricte, des principes religieux, des tabous, tout cela peut également développer des troubles sexuels.

Le problème pour les patients souffrant de ce type de troubles, c’est qu’il n’existe aucun réel remède. Il faut que le patient fasse un travail sur lui-même, communique avec sa partenaire, et, peut-être, consulte un sexologue.

Les médicaments sont très efficaces sont les troubles organiques

Aussi inefficaces qu’ils soient contre les troubles d’origine psychogène, les médicaments contre les troubles de l’érection comme Viagra sont cependant redoutables dans les cas de troubles d’origine organique qui représentent 80 % des troubles érectile. Les médicaments contre les trouvent érectiles permettent d’ailleurs à au moins trois patients sur quatre de récupérer une fonction érectile suffisante pour commencer et terminer un rapport complet.

Les médicaments contre la dysfonction érectile peuvent être très efficaces pour traiter les troubles liés aux raisons suivantes :

  • Vieillissement : Avec l’âge, la fonction érectile, mais aussi tout ce qui est lié à la sexualité régresse naturellement. Désir, excitabilité, sensibilité du pénis, taux de testostérone, etc. Les médicaments contre les troubles érectiles permettent de donner un coup de pouce aux hommes âgés souhaitant encore avoir des relations sexuelles.
  • Traumatismes physiques : Les traumatismes brutaux comme les accidents de la route, les chutes violentes, ou même les microtraumatismes répétés peuvent déclencher des troubles de l’érection à cause des dégâts causés au corps, par exemple, en cas de fracture du bassin associé à un traumatisme de l’urètre, de traumatismes de la moelle épinière, de traumatismes du périnée, etc.
  • Opérations chirurgicales : Pour traiter le cancer de la prostate, une ablation totale de la prostate est généralement pratiquée ainsi que des tissus qui l’entourent. Ce simple fait rend généralement la reprise d’une activité sexuelle une épreuve pouvant durer des années. Une telle opération peut également léser les nerfs érecteurs, rendant la tâche encore plus compliquée. D’autres opérations peuvent également causer des troubles de l’érection à cause des lésions directes provoquées, par exemple en cas d’opérations de la vessie, du rectum, etc.
  • Maladies : De nombreuses maladies attaquent le système vasculaire du patient, et causent donc des troubles de l’érection. Cardiopathies, diabète, maladies des coronaires, artérites, hypertension, athérosclérose, etc. Dans ces cas, les troubles de l’érection sont souvent le premier symptôme de la maladie.

Les bons gestes pour compléter son traitement

Pour compléter votre traitement contre les troubles organiques et l’aider à être plus efficace, il est indispensable d’adopter de nouvelles habitudes d’hygiène de vie. De nombreuses mauvaises habitudes ont un effet très néfaste sur le système vasculaire, et en addition à des pathologies qui affectent déjà ce dernier, ce n’est ni plus ni moins qu’un cocktail explosif extrêmement nocif.

Par exemple, il est plus que conseillé d’arrêter de fumer, car les fumeurs (ou anciens fumeurs) présentent beaucoup plus de chances de développer des troubles de l’érection à cause de l’effet néfaste du tabagisme sur les artères. Il en est de même pour l’alcool et les drogues. Une mauvaise alimentation est également un facteur de risque en favorisant le cholestérol et le surpoids (ayant tous deux des conséquences néfastes sur le système vasculaire).

Le manque d’exercice est un également une très mauvaise habitude à changer. Pratiquer un sport permet d’oxygéner le sang, de faire travailler les artères et le corps de manière générale, a une action positive sur les facteurs de risque des troubles de l’érection (diabète, cholestérol, surpoids, etc). De plus, les non-sportifs présentent bien plus de troubles de l’érection que les non-sportifs.

Back to top